L’élection présidentielle pour les nuls

Décalage horaire oblige, les votes dans les Amériques ont lieu une journée avant le reste du monde afin d’éviter d’être influencés par les tendances à la sortie des urnes en France. Le vote est possible de deux manières : à l’urne en personne ou par procuration. La condition nécessaire est d’être inscrit au 31 décembre 2011 sur une liste électorale.

Si vous êtes inscrit sur la liste électorale consulaire de votre lieu de résidence, il faut vous rapprocher de votre consulat pour connaître le bureau de vote dont vous dépendez.

Vous pourrez voter en personne à l’urne ou par procuration, établie par une autorité consulaire compétente :

  • Ambassadeur pourvue d’une circonscription consulaire ;
  • Chef de poste consulaire ;
  • Consul honoraire de nationalité française habilité.

Il faut justifier de son identité et attester sur l’honneur de ne pouvoir se rendre au bureau de vote le jour du scrutin (sans justification). Il est possible de choisir d’établir une procuration pour un tour, les deux tours ou l’ensemble des scrutins pour trois ans à condition que le mandataire et le mandant soient inscrits sur la même liste électorale.

Si, résidant à l’étranger, vous êtes toujours inscrit sur une liste électorale en France, les mêmes modalités s’appliquent : vote à l’urne en personne ou par procuration établie soit à l’étranger par une autorité consulaire compétente, soit en France, au tribunal d’instance, au commissariat de police ou à la gendarmerie du lieu d’inscription. Attention, il faut se présenter en personne pour faire cette demande.

Pour en savoir plus sur votre situation consulaire, vous pouvez vous connecter à MonConsulat.fr.

Attention: pour les élections législatives de juin, les modalités sont différentes. Voir ici.

Commentaires