Législative: l’heure du choix a sonné

Après le ralliement de deux candidats officiels à des candidatures concurrentes, ils ne sont plus que 16 à briguer les suffrages des électeurs français en Amérique du Nord. Petite séance de rattrapage pour ceux d’entre vous qui ne savent pas qui sont les prétendants et ce qu’ils pensent. Les candidats apparaissent par ordre alphabétique.

Julien Balkany (divers droite) se présente à droite, mais sans le soutien de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), dont il n’est pas issu. Le demi-frère de Patrick Balkany est le co-fondateur du fonds d’investissement new-yorkais Nanes-Balkany Partners. Le sondage réalisé par l’Institut CSA pour French Morning le crédite de 9% des intentions de vote. Mike Remondeau, qui s’est dans un premier temps inscrit en tant que candidat aux législatives, lui a exprimé son soutien.  Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et notre portrait ici. Site ici

Stéphanie Bowring (Parti Radical de Gauche) : retrouvez sa fiche ici. Site ici

Raphaël Clayette (Parti Pirate) : retrouvez sa fiche ici. Site ici

Céline Clément (Front de Gauche) : Membre du Parti Communiste français depuis 1995, la candidate du PCF-Front de Gauche a habité à Montreal, avant de rentrer à Strasbourg, où elle travaille comme professeure des universités. Retrouvez son portrait ici. Site ici

Carole Granade est la candidate du MoDem. Après avoir vécu 15 ans à San Francisco, elle réside maintenant à Lyon. Selon l’ancienne présidente de la Chambre de commerce franco-américaine de San Francisco, engagée dans plusieurs associations locales, il est impossible de représenter les Français d’Amérique du Nord au Parlement “sans avoir vécu l’expérience de l’expatriation”. Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et son portrait ici. Site ici

Frédéric Lefebvre est le candidat officiel de l’UMP. Ancien secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation, député (en tant que suppléant d’André Santini) de 2007 à 2009, il met en avant son expérience parlementaire et gouvernementale dans cette campagne. Ses adversaires critiquent son manque d’ancrage dans la circonscription et parlent de “parachutage”. Le sondage réalisé par le CSA lui donne 19% des intentions de vote. Site ici.

Louis Le Guyader (sans étiquette): Site ici

Philippe Manteau est le candidat de l’ARES (Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale). Il veut porter les valeurs humanistes de l’ancienne Union pour la démocratie française (UDF) et se définit comme libéral et centriste. Il a reçu l’investiture du Nouveau Centre et sa candidature est soutenue par le Parti Radical, la Gauche Moderne et la Convention Démocrate. Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et son portrait. Site ici

Gérard Michon (divers droite), Girondin d’origine, assure qu’“un élu, c’est un peu comme une super assistante sociale”. Pionnier du RPR de Los Angeles, elu à l’Assemblee des Français de l’étranger (AFE), il habite aux Etats-Unis depuis 31 ans et exerce la profession d’ingénieur de conseil indépendant. Il a été suspendu de l’UMP pour dissidence. Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et son portrait ici. Site ici

Corinne Narassiguin est la candidate du Parti Socialiste et d’Europe Ecologie Les Verts (PS-EELV). Représentant la gauche dans une circonscription donnée à droite, cette ancienne ingenieur chez CitiGroup, elue a l’Assemblee des Français de l’etranger arrive en tête du premier tour avec 35% des intentions de vote. Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et son portrait ici. Site ici

Emile Servan-Schreiber: “Votez utile, votez Emile”, c’est le slogan de campagne de ce Franco-Américain. Novice sur le terrain politique, le fondateur de Lumenogic, société américaine de management consulting spécialisée dans les applications de l’intelligence collective, se situe dans la mouvance du centre-droit. Ayant vécu aux Etats-Unis de nombreuses années, le fils de Jean-Jacques Servan-Schreiber considère que “l’Amérique est [sa] patrie” mais demeure attaché à la France, où il habite. L’indépendant Christophe Navel s’est rallié à sa candidature, que le sondage de French Morning crédite de 7% d’intentions de vote. Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et son portrait ici. Site ici

Antoine Treuille, (divers droite), met en avant son engagement de longue date “pour et au sein des communautés françaises en Amérique du Nord”. Ancien président de la French American Foundation, et siégant au conseil d’administration de plusieurs associations et entreprises, il a vécu à Washington DC. S’il est élu, il souhaite rejoindre le groupe UMP à l’Assemblée nationale. Le sondage CSA-French Morning lui donne 6% des intentions de vote. Retrouvez sa “Promenade de campagne” ici et son portrait ici. Site ici

Claire Savreux (Front national) : Basée à Fort Lauderdale en Floride, cette ancienne gardienne de la paix est une sympathisante de longue date du parti frontiste. Son portrait ici. Site ici

Rob Temène (sans étiquette) : retrouvez sa fiche ici

Jean-Michel Vernochet (sans étiquette) : retrouvez sa fiche ici

Karel Vereycken (Solidarité et Progrès) : retrouvez sa fiche ici

Retrouvez l’intégralité du débat French Morning-FIAF de la législative ici.


Commentaires

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=100003339475556 Thomas Martineau

    Les propositions de Céline Clément et de Thomas Collombat (Front de Gauche) :  

    http://celine-clement.fr/nos-propositions/

    Le programme partagé du Front de Gauche : L’Humain d’abord :

    http://www.placeaupeuple2012.fr/telechargez-le-programme-populaire-partage/ 

  • Remi Daviet

    Je viens de recevoir un courriel de Lefebvre; il y est écrit:

    “Il a d’ailleurs reçu le soutien de partenaires comme l’Alliance Républicaine Ecologique et Sociale (ARES) qui inclut le Parti Radical de Jean-Louis Borloo, le Nouveau Centre d’Hervé Morin mais également de la Gauche Moderne de Jean-Marie Bockel, tous ministres du précédent Gouvernement. ”

    Le candidat de l’ARES c’est Philippe Manteau il me semble. Y aurait-il tentative de désinformation ?