Lascaux rencontre Houston

lascauxpainting

La Dordogne et le Texas, Houston et Lascaux, l’homme moderne et l’homme préhistorique : choc des cultures en perspective.

Lascaux 3, l’une des répliques de la légendaire grotte de Lascaux, vient s’installer au Houston Museum of Natural Science à partir du 18 octobre. Elle était à Chicago jusqu’au 8 septembre, où elle a été vue par pas moins de 350.000 personnes. A Houston, les organisateurs espèrent attirer entre 200 et 250.000 visiteurs jusqu’au 23 mars, date à laquelle elle partira pour le Canada, première étape hors des États-Unis.

L’exposition, intitulée « Stone Age: The Cave Paintings of Lascaux », a été créée par le Conseil général de Dordogne (avec le soutien de la région Aquitaine, du ministère de la Culture et de l’Union européenne) et présente sur 800 mètres des fac-similés des célèbres peintures murales qui tapissent les murs de la grotte découverte par accident par quatre adolescents en septembre 1940. Cerfs, rhinocéros, taureaux, figures humaines et énigmatiques: cet art préhistorique témoigne de la créativité de nos ancêtres. La présence humaine dans la grotte est recréée au moyen de projections en 3D.  “Le musée d’histoire naturelle de Houston permet une présentation encore plus grandiose et riche de Lascaux 3“, a indiqué à la radio France-Bleu Dordogne le directeur de l’exposition, Olivier Retout.

Le président du conseil général de Dordogne, Bernard Cazeau, qui avait fait le déplacement à Houston au début de l’été afin de signer la convention unissant la Dordogne au musée de sciences naturelles de Houston, s’était montré très enthousiaste quant à la venue de l’exposition aux Etats-Unis. C’est “un devoir moral de partage », avait-il souligné en août à French Morning.  Après Montréal, Lascaux pourrait partir à Denver et San Francisco.

Commentaires