La France, entre crise économique et crise de rire

C’est un triste constat que fait le site économique Bloomberg cette semaine : la France est un pays en déclin. A travers plusieurs témoignages d’experts et de non-experts, le journal brosse le portrait d’un pays « irréformable« , plombé par son Etat-providence dont il sera difficile de se dépêtrer. Selon la journaliste Vidya Root, les prestations sociales sont considérées par le peuple français comme des droits quasi-inaliénables  et « si un gouvernement n’en touchait ne serait-ce qu’une partie, les Français descendraient dans la rue. » Les mentalités sont rigides en France, explique la journaliste. « Réformer la France est difficile, les Français sont tellement accoutumés à l’intervention directe de l’Etat. Avant tout, il faudrait changer les mentalités« .

Pour le New York Times, l’Etat-providence français « montre aussi de plus en plus de faiblesses » et « les Français ont peur pour leur future dans ce siècle tourmenté« . Heureusement que le désormais incontournable blockbuster Intouchables est là pour remonter le moral de ces pauvres Gaulois. Dans un pays « où le sport national est l’indignation et la tristesse l’humeur quotidienne », ce feel good movie est une bouffée d’air frais, une bonne surprise qui tranche avec les « habituels films français déprimant sur le chômage, la lutte des classes ou la délocalisation ». Pour le journaliste, c’est bien simple, on nous a menti : ce film ne doit tout bonnement pas être français – « un-french« , écrit-elle : « Où sont donc passés les intellectuels, les utopistes et les sempiternels monologues sur la condition humaine ?« 

Commentaires