Bérénice Vila Baudry raconte la France en 160 mots

vila baudry

Décrire la France en 160 mots? Bérénice Vila Baudry a relevé le défi.

Le résultat: un livre de 216 pages intitulé “French Style”, publié aux éditions Assouline. L’ouvrage égraine les objets, personnages et traditions qui, selon l’auteure, font ou ont fait la France. Le général de Gaulle y côtoie Napoléon, les stylos Bic, Etretat, Godard, le Club Med ou encore le Canard Enchainé et le trou normand. Chaque mot est accompagné d’une photo et d’un court texte explicatif. “La France est un paradoxe, un pays de contrastes. Le style français est ce désir de réunir des contraires“, estime Mme Vila Baudry, qui est née en Argentine mais a grandi en France.

Le livre a été dévoilé mardi soir, au Plaza Hotel de New York, dans la boutique des éditions Assouline, en présence d’Elie Wiesel, de l’Ambassadeur de France aux Etats-Unis François Delattre et le conseiller culturel Antonin Baudry, qui est aussi l’époux de Bérénice Vila Baudry.

3D couverture-Le Style Francais-FR

La couverture française de “French Style” – Crédit: www.assouline.com

Partie de 350 mots – “j’avais mis pratiquement tous les grands chefs, les écrivains, les poètes, il a fallu faire des choix” – elle a progressivement réduit sa “liste à la Prevert“. Les photos, parfois étalées sur deux pages, attirent l’attention. Les férus de politique apprécieront notamment celle de François Hollande à l’Assemblée nationale, tournant le dos à une “Une” du Canard Enchainé sur Ségolène Royal. Les amateurs de mode reconnaitront celle de Jean-Paul Gauthier en marinière, ou encore la photo mythique de Jean-Paul Goude montrant une Laetitia Casta quasi-nue, le bikini pendu à l’orteil, qui servit d’affiche publicitaire aux Galeries Lafayette en 2003. “Souvent quand on dit “French style”, on pense culture, mode et gastronomie. Mais pour moi, le style c’est autre chose, c’est une façon de penser, de se comporter“, souligne l’auteure. Un livre pour les amoureux de la France et ceux qui ne le savent pas encore.

Photo: Ed. Assouline / Getty Images

Commentaires