En Amérique du nord, c’est Martine Aubry qui remporte les primaires

Les Français d’Amérique le montrent encore une fois, ils ne votent pas comme l’Hexagone. Au deuxième tour des primaires socialistes comme au premier, c’est Martine Aubry qu’ils ont préférée. Sur les 929 votants qui se sont déplacés dans les bureaux de votes ce samedi 15 octobre, la maire de Lille a obtenu 56,9% des voix, contre 43,1% pour François Hollande. Autrement dit l’exact contraire des résultats de la France. Le président du Conseil Général est devancé dans tous les bureaux de vote, sauf à Washington -où le vote a été très serré- et à Los Angeles.

Dans toutes les sections, même si la participation reste faible, elle a été plus forte qu’au premier tour: seuls 624 sympathisants avaient voté le samedi 8 octobre, contre 929 pour le deuxième tour. A New York notamment, le deuxième tour a mobilisé plus de monde. 229 Français se sont déplacés, soit 75% de plus qu’au premier tour. Martine Aubry y a récolté 57,6% des voix, une large victoire par rapport aux 42,4% de François Hollande.

 » Ce deuxième tour est une réussite pour nous, car beaucoup de nouveaux votants se sont manifestés » commente Julien Ducourneau, secrétaire de la section de New York du parti socialiste. D’après lui, les primaires auront fait connaître cette section auprès des sympathisants. « Maintenant que des liens se sont formés, la prochaine étape, c’est la création d’une cellule new-yorkaise pour la présidentielle », affirme le militant socialiste. Qui assure que malgré les résultats obtenus à New York, la section soutient désormais totalement le vainqueur François Hollande.

Commentaires