Depardieu, fuite et fin

Gerard-Depardieu-2010Crédit : parismatch.fr

Revue de presse. Vous avez aimé le feuilleton Bernard Arnault, vous adorerez la saga Gérard Depardieu.

La semaine dernière, la polémique autour de l’exil fiscal supposé de l’acteur a enflé avec la publication, par le Journal du Dimanche, d’une lettre ouverte signée de la star pour justifier son geste. « Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent, en fait, la différence, doivent être sanctionnés. Je vous rends mon passeport et ma sécurité sociale, dont je ne me suis jamais servi », écrit-il dans cette missive adressée à Jean-Marc Ayrault.

Le Wall Street Journal resitue l’affaire dans un contexte plus large. « Les augmentations d’impôts par le gouvernement (…) ont incité certains résidents aisés à songer à quitter la France pour des pays où les impôts sont réduits. Parmi les parties les plus controversées du budget de 2013 se trouve un impôt à 75% pour ceux qui gagnent plus de 1 million d’euros. » Le New York Times analyse le choix de l’acteur en s’amusant :  »On soupçonne largement Depardieu d’être plus attiré par le code des impôts belge que, par exemple, la météo. »

Tandis que Bloomberg Businessweek titre « Les riches de France réfléchissent sur leur choix face à l’austérité : fuite ou lutte ? », le Hollywood Reporter souligne que le déménagement de Depardieu « à quelques pas de la frontière française, a été critiqué tous azimuts dans les médias français ».

Commentaires

  • kwade9

    Il ne serait jamais devenu acteur sans les subventions accordées au cinéma français et qui proviennent de … nos impôts. Alors OK le patriote, prends ton oseille maintenant et tire toi. La solidarité nationale passe après le fric n’est-ce pas. Au moins ce qui me console c’est que les Belges devront maintenant subir ses frasques vulgaires et pitoyables.

  • Aquitaine

    tout à fait ok !
    Franchement nous qui travaillons et de petits salaires payons nos impôts pour la France sommes dégoûtés de son attitude ! 
    Pour que la France reste ce qu’elle est : une terre où l’artiste peut s’épanouir…le vulgaire n’y a pas sa place ! 
    Que Depardieu (entre nous quel nom prétentieux…) aille pourrir d’autres pays que le nôtre.
    Il ne sera plus jamais ce qu’il fût. Sa décadence est pitoyable…

  • Alama

    L’esprit trotskiste plane sur la France. La jalousie est au coeur des réactions des aigris de tout poil. Ceux là même qui ne seraient certainement pas, tout comme Depardieu, ennemis de leurs intérêts si la fortune leur avait souri.

    C’est pitoyable cet esprit égalitariste qui gangrène la société Française. Ce pays s’est construit sur la terreur de la Révolution et les nostalgiques des décapitations en place publique aboient sans proposer quoique ce soit de réaliste.
    Enrichir les pauvres en appauvrissant les riches, ça n’a jamais marché.

    Alors chantons tous  » C’est la lutte finale … »

  • Ccom

    Il n’a jamais « utilisé » la sécurité sociale …je crois qu’il vaudrait mieux être aveugle que de lire ça !
    Une multitude de gens en pleine santé  cotisent à la sécu sans rien dire même s’ils ont modestes salaires…
    On ne sait jamais quand la santé peut nous lâcher, ou quand un accident peut arriver…
    Au fait, ses enfants, eux en ont profité de « la Sécu », non ????…..

    Il se dit artiste, créateur…il n’est rien de cela selon moi , seulement un acteur chanceux qui acte toujours « à la Depardieu, c’est tout! ». Il n’a pas de leçon à donner et a d’ailleurs à son « actif » bon nombre d’épisodes peu glorieux ! »  

     Il veut quémander asile et nationalité à la Belgique, qu’il le fasse donc. J’espère que le cinéma français commencera à oublier ce triste personnage.

    Il renie la France …la France pourrait peut-être procéder à des expropriations …bon, j’exagère un peu…