Brooklyn Post-Industriel

Les vastes bâtisses abandonnées sont souvent propices à l’installation de galeries d’art… Ainsi, à l’image du PS1 annexe du célèbre MoMA installée dans une ancienne école du Queens, le français Lucien Zayan transforme une vieille usine de Cobble Hill en un centre culturel contemporain : The Invisible Dog Art Center (51 Bergen St, 347-560-3641).

Mais ce sont surtout les magiciens de la nuit que les locaux défréchis inspirent le plus. Ainsi, pour dîner, boire un verre, danser, vous aurez l’embarras du choix…

À commencer par Fette Saw (345 Metropolitan Ave, 718-963-3404), ancien garage reconverti en typique barbecue américain où vous pourrez déguster une délicieuse viande grillée accompagnée d’une salade de pommes de terre, installés sur de larges tables de pique-nique en bois.

Juste à côté, au Roebling Tea Room (143 Roebling St – entrée sur Metropolitan Ave, 718-963-0760), c’est dans une atmosphère cosy, lumière tamisée, que vous pénétrerez. Cet espace industriel a été restauré avec goût et sera parfait pour un diner romantique.

Sur une note plus retro, le restaurant Moto (394 Broadway, 718-599-6895), niché sous la bruyante voie ferrée, métamorphose un centre de dépôt de chèque et redonne à cet immeuble en forme de fer à repasser son charme oublié avec ses petits concerts acoustiques et son ambiance chaleureuse.

Le Pete's Candy Shop … n'est plus un magasin de bonbons

Commentaires

  • http://www.facebook.com/people/Maxx-Carsel/597262209 Maxx Carsel

    Ce bowling est magnifique ! Notez que vous avez une salle DanceFloor qui est inclu dans cet espace.
    Franchement, allez-y ! Ca vaut largement le détour.