Les meilleurs bacheliers du LFNY et de la FASNY reçus à l’Ambassade

bacheliers 2

Une mention « Très Bien » au bac peut ouvrir beaucoup de portes, dont celles des services culturels de l’Ambassade de France.

Dix-huit bacheliers se sont retrouvés jeudi dans les locaux du 972 Fifth Avenue pour fêter l’obtention de la prestigieuse mention, à l’invitation de la Banque transatlantique. Les élèves, issus du Lycée français de New York (LFNY) et de la French American School of New York (FASNY), étaient accompagnés de leurs parents, mais aussi de Joël Peinado, proviseur de la FASNY, et de Nicolas L’Hotellier, proviseur adjoint du LFNY. « Vous êtes ceux qui avez le plus d’armes pour construire un monde nouveau », leur a dit-il le conseiller culturel Antonin Baudry, qui les recevait avec l’attaché éducation Fabrice Jaumont.

C’est la deuxième fois que la Banque transatlantique organise cette réception en petit comité – la première était en 2011 et avait réuni 60 personnes. La banque, qui s’adresse notamment aux expatriés, organise la manifestation dans tous les pays où elle est présente (Royaume-Uni, Belgique, Canada, Singapour). « Recevoir les élèves à l’Ambassade a un caractère prestigieux, souligne Pascal Le Coz, directeur du bureau new-yorkais de Banque transatlantique et papa de deux enfants scolarisés à la FASNY. « D’habitude les enfants suivent les parents. Cette fois-ci, les parents viennent à l’invitation des enfants!« 

Au total, dix-huit élèves de la FASNY (sur 43 bacheliers) ont obtenu la mention ‘Très bien » en 2013, soit une augmentation de 10 points par rapport à l’an dernier. « Pour cette année, nous avons 100% de réussite, sans aucun rattrapage« , se félicite M. Peinado. Les résultats définitifs ne sont pas encore connus pour le Lycée français, car les notes du Baccalauréat franco-américain ne tomberont pas avant début juillet. Pour l’heure, 18 élèves du LFNY ont décroché un « Très Bien ».

« C’est très sympa« , glisse Mathilde Ramat, à propos de l’invitation aux services culturels. L’élève du LFNY a décroché un beau 17.68 /20 de moyenne au bac, dont un 15 à la redoutable épreuve de philo. « Avoir terminé le bac, c’est un soulagement. On va pouvoir profiter des vacances!« . « Je suis super content, lâche pour sa part Pierre-Antoine Morel, également élève au LFNY. C’est un soulagement de finir le lycée comme ça ». 

Même si certains élèves sont partis de France depuis longtemps, décrocher le baccalauréat reste magique. « Le bac c’est comme le permis de conduire« , selon Armand Latreille, de la FASNY, qui termine le lycée avec 17,02 de moyenne au bac. On a l’impression de rentrer dans la cour des grands« . Mais avant cela, vacances!

Commentaires

  • Francaiseanyc

    Nombreux sont les eleves français a New York qui suivent un cursus scolaire dans les écoles publiques par choix ou parce qu’ils n’ont pas ete acceptes au LFNY ou FASNY. Certains enfants ont fait leur scolarité dans les meilleurs g&t, d’autres en dual language francais ou espagnol ou enfin en programme général. Ils sont pour partie entres dans des middle schools et high schools d’un niveau exceptionnel. Certains de ces enfants sont brillants et font preuve de facultes incroyables d’adaptation a la culture americaine tout en obtenant des resultats scolaires comparables a ceux des familles americaines. Ces enfants sont tout autant francais que les eleves du LFNY ou FASNY et il est dommage que la France ne leur porte pas plus d’attention. Ces eleves francais sont des dignes representant de la France au sein de la communauté américaine.

    • feschet

      merci